[Question-Réponse] Un virus qu'est ce que c'est


 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OWN3D BY KrL Index du Forum -> French - Hacking -> Hacking tutorial
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
nourddine
Membres
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2010
Messages: 21
Niveau de hack: Bon Niveau
Ou avez vous connu ce forum ??: Youtube
Point(s): 30
Moyenne de points: 1,43

MessagePosté le: Sam 4 Sep 2010 - 22:25    Sujet du message: [Question-Réponse] Un virus qu'est ce que c'est Répondre en citant

Un virus est un programme informatique capable de se dupliquer, autrement dit d’infecter d’autres programmes soit en les modifiant, soit en plaçant une copie de lui-même dans ces programmes qui alors sont qualifiés « d’infectés ». En effet, une fois placé dans un programme, le VIRUS peut s’y développer et s’y reproduire de lui-même.


Il faut constater que les virus ne sont pas nécessairement destinés à endommager les donnes, et ne provoquent pas de dommages direct, certains virus ne font que réduire les performances de l’ordinateur, d’autres par contre (et ils sont la majorité) entraînent des dommages sévères et sont nuisibles à l’environnement machine. Il existe enfin, les virus appelés par le nom générique « cheval de Troie » qui effectuent des actions dissimulées mais dont les effets sont tout autant destructeurs et nuisibles.    
Les virus sont par conséquent un véritable problème de sécurité persistant, d’autant plus qu’ils prolifèrent plus rapidement qu’ils ne sont analysés et identifiés. Le développement des réseaux et en particulier de l’Internet, a permis d’accroître de manière fulgurante les dimensions du problème. En effet, la contamination qui se faisait, il y a quelques années, par l’échange de disquettes de programmes, se fait aujourd’hui par le téléchargement de logiciels ou ouverture des pièces jointe du courrier électronique. De plus, nous observons l’apparition d’une nouvelle famille de virus : les « vers » (ou virus réseau).    
Si l’on considère uniquement les ordinateurs dits « compatible I.B.M), on dénombre actuellement plus de 10.000 virus différents et chaque jour de nouveaux virus font leur apparitions, et le vivier viral recensé actuellement dénombre près de 15.000 espèces différentes.    
  • D’où viennent les virus ?
Les premiers virus ont été les fruits du travail de jeunes génies en informatique ou d’ingénieurs spécialisés des pays de l’Est en mal de reconnaissance. Aujourd’hui, certaines mauvaises langues prétendent (peut-être à juste titre ?) que la source de propagation des virus les plus dangereux se trouvent dans les mêmes laboratoires de recherche qui proposent les logiciels antiviraux sur le marché, toutefois, aucune preuves concrète n’a jamais été proposée pour étayer ce type d’accusation. Par ailleurs, contrairement aux virus d’antan dont la création était une tache particulièrement complexe et nécessitait une bonne connaissance des langages de programmation, l’apparition en 1995 du premier virus macro a fondamentalement changé les données du problème.    
Désormais, grâce aux « générateurs » (outil de création ou logiciel permettant de fabriquer « sur mesure » des virus correspondant au cahier des charges retenu par l’utilisateur), même un utilisateur néophyte pourra créer à volonté son propre virus macro, d’autant plus que des guides pas à pas sont même disponibles sur Internet.    
Enfin, il ne faut pas oublier que les virus informatiques constituent un vecteur de choix pour mener une attaque contre les systèmes de traitement d’information. L’utilisation d’un virus nouvelle génération pourrait, en effet, paralyser momentanément voir mettre définitivement hors d’usage les systèmes informatiques d’installations d’intérêt stratégique telles q’une centrale nucléaire ou une installation militaire. C’est ce qui explique l’intérêt croissant des services de renseignements pour la recherche de la création de nouveaux virus et en particulier les virus de type « cheval de Troie » (un programme dont la véritable nature est dissimulée mais dont les effets sont destructeurs à l’exemple de faux écrans d’identification qui enregistrent l’identité et le mot de passe de l’utilisateur, ou le virus AIDS qui se présente comme une base de donnée du SIDA mais qui, une fois exécuté, détruit le disque dur).    
  • Quelques dates importantes
1940 : John Van Neumann étudie pour la première fois le mécanisme d’autoréplication des automates cellulaires.    
Octobre 1987 : Première infection répertoriée par le virus « BRAIN » à l’université du Delaware (U.S.A).    
Novembre 1988 : La propagation du virus réseau (le ver Internet de Robert Morris) qui paralyse pendant plusieurs jours la quasi-totalité des centres de calculs et de recherche universitaire des Etats-Unis.    
Janvier 1990 : L’apparition du premier virus furtif « FRODO »    
Décembre 1990 : La création du premier générateur de virus « GENVIRUS »    
Septembre 1992 : L’apparition du premier virus Windows « VIN_VIR.14 »    
Décembre 1995 : La création du premier macro-virus par Joe McNamara « concept.a »    
Février 1997 : L’apparition du premier virus natif d’Office 97 « NIGHTSHADE »    
Octobre 1997 : L’apparition du premier virus NT « CABANAS »    
Mars 1999 : L’apparition du premier virus s’attaquant et se propageant par l’intermédiaire du courrier électronique « MELISSA »    
  
  
  
  

  • Les actions de virus
D’une manière générale, nous pouvons constater que les virus, en fonction de leurs natures et caractéristiques, s’attaquent à l’une ou plusieurs aspects principaux de la sécurité à savoir :   
  la confidentialité,
  l’intégrité,
  la continuité de service.  

Certains virus exercent une action nuisible directe : modification ou destruction de certains fichier, effacement du disque dur, reformatage du disque dur, modification ou destruction de certains fichiers vitaux du disque dur...    
D’autres virus n’ont pas pour but de détruire spécifiquement des données mais sont néanmoins tout aussi menaçant. En effet, ces virus colonisent l’espace du disque dur et de la mémoire vive, allongent les temps de traitement et provoquent une forte régression des performances du système.    
D’autres encore, considérés comme « bénins » ont pour seul objectif de gêner les activités de l’utilisateur et entraînent des manifestations visuelles ou sonores plus ou moins problématiques : bruits parasites, lettres qui dégoulinent, disparition progressive du contenu de l’écran...A noter que ce type de virus n’entraîne aucun dommage.    
L’action des virus peut être permanente, sporadique ou périodique. De même, une action peut n’avoir lieu qu’à une date précise (le virus Michelangelo par exemple ne frappe que le 6 mars, date anniversaire du grand peintre Michel-Ange : ce virus provoque, entre autre, une perte du contenu du disque dur).    
L’action du virus peut également être déclenchée par un événement extérieur (par exemple si le nom de son initiateur est éliminé des listes de paie : ce type de vengeance en cas de licenciement est assez fréquent).    
D’autres virus, enfin, ont pour fonction de créer des « vulnérabilités » cachées qu’un autre processus pourra exploiter. Ce type de virus connu sous le nom générique de « cheval de Troie », se présente généralement sous la forme d’un jeu ou d’un programme à caractère utilitaire. Ces programmes comportent en plus de déclarée (par exemple utilitaire bureautique, jeu économiseur d’écran, navigateur Internet...) des mécanismes cachés qui s’exécutent parallèlement aux fonctions connues de l’utilisateur d’où le nom « Cheval de Troie ».    
Ecore plus dangereux et pernicieux, sont les virus qui ont pour mission de se disséminer afin de propager des « vulnérabilités » cachées et de « marquer » les systèmes atteints pour que ces systèmes soient détectables par un balayage sur internet. Par conséquent, ces virus doivent demeurer le plus silencieux possible et éviter d’être détecté par l’utilisateur. Aussi, ces virus ne perturbent nullement le fonctionnement normal du système infecté et contaminé. Paradoxalement, les virus le plus dangereux pour la sécurité du système, sont ceux qui engendrent le moins de gêne possible.    
Certains virus de cette famille demeurent cachés jusqu’à jour où suite à un stimuli extérieur (par exemple une instruction envoyée par Internet), ils se déclarent et causent des dommages irréversibles (le virus Michel Angelo ressemble à ce type de virus sauf que le déclenchement est provoqué par la date de l’ordinateur). Cette famille de virus est par excellence une « arme stratégique » utilisée par les services de renseignements en vue d’être déclenchés lors d’un conflit, et de paralyser les systèmes d’informations de l’adversaire.    
  • Les virus Macro
Les logiciels de traitement de texte et de tableur (à l’exemple de Microsoft Word et Microsoft Excel ou Microsoft Works...). Ces logiciels sont de plus en plus perfectionnées et incluent désormais des « macro-commandes » dont l’objectif et de simplifier les taches de l’utilisateur. Les macro-commandes permettent l’automatisation de tâches répétitives (sauvegarde automatique, saisie d’information, transfert de données entre plusieurs fichiers...). Les virus macros peuvent corrompre les opérations d’enregistrement de fichiers, manipuler les informations, contrôler le stockage des données, détruire des données et même reformater le disque dur.    
Contrairement aux virus classiques, les macros virus utilisent les données des logiciels de bureautique (type traitement de texte et tableur) pour se propager et non plus seulement les fichier programmes (c’est-à-dire des codes exécutables) ou les blocs boots des fichiers. Cette caractéristique leur confère la capacité de contaminer indifféremment les deux systèmes d’exploitations (MAC et PC) alors que les autres familles de virus ne sont pas indépendantes du système d’exploitation. Enfin, l’accroissement des échanges de données (surtout sous forme de fichiers de données) via l’Internet, offre aux macros virus la possibilité d’une diffusion particulière rapide et à grande échelle. Dès lors, il n’est pas surprenant de constater qu’à l’heure actuelle, les infections par les virus-macros représentent près de 70% de l’ensemble des infections en circulation et en France ce pourcentage atteint les 95% de l’ensemble de la sinistralité virale nationale.    
Actuellement, toutes les applications possédant un macro-langage sont susceptibles d’être des vecteur de contamination par les virus-macros : Word, Excel, Lotus, Winpro...    


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Sam 4 Sep 2010 - 22:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mr.MiLoO
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 5 Sep 2010 - 08:55    Sujet du message: [Question-Réponse] Un virus qu'est ce que c'est Répondre en citant

Merci nourddine pour ce magnifique tuto Smile

Revenir en haut
yayapiot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 5 Sep 2010 - 08:58    Sujet du message: [Question-Réponse] Un virus qu'est ce que c'est Répondre en citant

Super tuto Merci ! ! ! !
Je le place post IT !


Revenir en haut
Spowkii
Apprenti
Apprenti

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2010
Messages: 57
Localisation: Paris
Niveau de hack: Niveau Moyen
Ou avez vous connu ce forum ??: Amis Hackeur
Bélier (21mar-19avr) 狗 Chien
Point(s): 94
Moyenne de points: 1,65

MessagePosté le: Dim 5 Sep 2010 - 10:51    Sujet du message: [Question-Réponse] Un virus qu'est ce que c'est Répondre en citant

Merci Nourdine Very Happy

Revenir en haut
MSN
nourddine
Membres
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2010
Messages: 21
Niveau de hack: Bon Niveau
Ou avez vous connu ce forum ??: Youtube
Point(s): 30
Moyenne de points: 1,43

MessagePosté le: Dim 5 Sep 2010 - 11:05    Sujet du message: [Question-Réponse] Un virus qu'est ce que c'est Répondre en citant

Vous savez maintenant je rédige le maximum de tutoriel depuis que j'ai été refuser pour être modérateur.

Revenir en haut
MSN
XxViRuSxX
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 5 Sep 2010 - 11:18    Sujet du message: [Question-Réponse] Un virus qu'est ce que c'est Répondre en citant

en même temps ont recrute pas n'importe qui et en plus ce qui vienne de s'inscrire...

Revenir en haut
nourddine
Membres
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2010
Messages: 21
Niveau de hack: Bon Niveau
Ou avez vous connu ce forum ??: Youtube
Point(s): 30
Moyenne de points: 1,43

MessagePosté le: Dim 5 Sep 2010 - 11:51    Sujet du message: [Question-Réponse] Un virus qu'est ce que c'est Répondre en citant

Normal.

Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:33    Sujet du message: [Question-Réponse] Un virus qu'est ce que c'est

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    OWN3D BY KrL Index du Forum ->
   Hacking tutorial
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation